Depuis 2013, Kix Transformation intervient dans tous types d’entreprises et d’institutions, publiques et privées. Notre cabinet s’affirme comme un acteur majeur de la prévention des risques professionnels de part son pragmatisme et ses compétences en ressources humaines, en prévention des risques psychosociaux et en ergonomie. Il est également agréé par le ministère du Travail en tant qu’expert IPRP pour la prévention des risques professionnels et psychosociaux.

Kix Transformation aborde aussi, dans un cadre partagé, des enjeux auxquels sont encore peu préparés les acteurs sociaux traditionnels : égalité hommes-femmes, gestion des âges, pénibilité, stress, handicap, fait religieux, RSE, médiation, violence, crise suicidaire…

Notre mission :

Faire progresser la qualité de vie au travail, et préserver la santé et la sécurité de toutes personnes intervenant dans votre établissement.

Notre cabinet s’adapte aux spécificités de chaque demande, culture, métier ou secteur d’activité. Garants du secret professionnel et d’une déontologie stricte, nous sommes attentifs à notre objectivité et à notre indépendance. Nos consultants ont à cœur de respecter les prérogatives de chacun et d’utiliser tous les leviers possibles pour recentrer le dialogue interne à l’entreprise sur ce qui fait sens pour tous : le travail et le rôle des acteurs.

Notre expertise :

Etablir un diagnostic, proposer la mise en place de plans d’actions à partir desquels faire de la qualité de vie au travail un facteur de compétitivité et non pas une contrainte.

Notre approche de la prévention s’organise en trois dimensions : nous agissons au niveau de l’organisation du travail, de l’individu, mais aussi au niveau de la société pour faire exister une véritable culture de prévention.

Notre volonté, est de tisser des liens féconds avec l’enseignement supérieur et de croiser recherche universitaire et analyse de terrain dans le but de proposer des solutions à la fois éclairées, concrètes et opérationnelles.

Notre responsabilité :

Contribuer à la connaissance pour développer une culture de prévention.

1. EVALUER

  • UNE ANALYSE PRECISE DES SITUATIONS DE TRAVAIL
  • POUR IDENTIFIER LES FACTEURS DE RISQUE ET DE PROTECTION
  • PRENDRE CONNAISSANCE du milieu, de la culture et du contexte ;
  • réaliser des baromètres de santé, de climat social ou de qualité de vie au travail
  • AUDITER les organisations, les projets de changement ou de réorganisation, et mesurer leurs effets sur les Hommes
  • CARTOGRAPHIER les facteurs de risques organisationnels et humains
  • ETABLIR le diagnostic de situations de travail dégradées et gérer les situations de crise (accident grave, violence, suicide, conflit de personnes, harcèlement…) par des interventions adaptées (prise en charge immédiate, médiation, cellule d’écoute psychologique, groupes d’échanges…)

2. CONCRETISER

  • UNE ASSISTANCE à la mise en oeuvre de la qualité de vie au travail
  • ETABLIR des priorités entre différents axes de travail
  • FAVORISER, au moyen de communications adaptées, l’appropriation de problématiques par l’ensemble des acteurs (management, représentants du personnel, salariés, acteurs de la prévention, services de santé au travail…)
  • ANIMER des groupes projets chargés de déployer le plan d’action et de prévention des risques identifiés
  • CO-ELABORER les indicateurs ainsi que les outils de suivi et de pilotage des actions dans la durée
  • CO-DéFINIR des plans de formation sur mesure
  • PARTICIPER à la mise en œuvre de politiques de qualité de vie au travail (pénibilité, diversité, maintien dans l’emploi, égalité professionnelle…) RéAlISER un bilan de la mise en place du plan de prévention et de ses effets

3. PROPOSER

LA PRECONISATION D’OUTILS ET D’ACTIONS favorisant le développement de l’intelligence collective au travail

  • IMPLIQUER la direction générale et l’ensemble de l’encadrement
  • TRAVAILLER avec tous les acteurs sociaux (organisations syndicales,CHSCT,services de santé au travail…)
  • VALORISER le management de proximité ainsi que le rôle essentiel de régulation des ressources humaines et du dialogue interne à l’organisation
  • CO-CONSTRUIRE des modes de prise en charge des personnes en difficulté
  • PRIVILEGIER des organisations du travail épanouissantes et suggérer le choix de solutions informatiques adaptées aux utilisateurs
  • METTRE EN PLACE des espaces d’échanges pour favoriser l’expression sur le travail et améliorer la coopération
  • ACTUALISER le Document unique d’évaluation des Risques pour en faire un outil de prévention et faciliter les mises en conformité légales et réglementaires
  • TENIR COMPTE des facteurs de pénibilité et mettre au point les fiches d’exposition
  • CONCEVOIR des espaces de travail respectueux de la personne
  • COMMUNIQUER de façon adaptée, attentive à l’expression du personnel et créatrice de valeur pour l’organisation

4. FORMER

Des séminaires de sensibilisation intra-entreprise et des formations sur-mesure à la prévention des risques pour inclure et pérenniser cette démarche globale

  • Risques professionnels
  • Risques PsychoSociaux
  • Gestion du stress
  • Risques chimiques
  • Lieux de travail
  • Situations de crise
  • Médiation
  • CHSCT
  • Dialogue interne à l’organisation
  • Management